Traversée des Alpes Thonon - Menton en 6 étapes : 2ème étape : Flumet - Val d'Isère

29 juin 2017 - 15:28

Team ASPES Cyclosport

     

    

_______________________________________________________________________________

LA GRANDE TRAVERSÉE DES ALPES

THONON MENTON 

Étape 2 : Flumet - Val d'Isère

102 km - D+ 3 287 m

 Mardi 26 juin 2017

 

Cette 2ème étape est plutôt courte, 102 km, mais avec près de 3.300 m de dénivelé positif elle risquent de piquer les mollets !  Le programme du jour : 3 cols - Saisies (1.633m), Méraillet (1.605 m), Cormet de Roselend (1.968m) - et la montée de Bourg St Maurice à Val d'Isère. Cette dernière, avec 1250 m de D+ équivaut largement à un 4ème col.

Le village de Flumet. Dans l'alignement du clocher, la route qui mène au col des Saisies avec ses virages en lacets

_____________________________

 

Le village de Val d'Isère 

 

Le compte rendu de Pierre-Yves :

Bonjour

Après une bonne nuit et un petit-déjeuner copieux, nous sommes prêts à affronter cette 2ème étape. Parti d'Albertville, notre ami Jean-Louis Périno nous fait l'honneur de nous accompagner sur une partie du parcours. 

Il est 8h27 à l'horloge de l'église Saint Théodule de Flumet lorsque nous quittons l'hôtel. Soleil et chaleur sont déjà au rendez-vous ! A la sortie du bourg, après le passage sur le pont qui enjambe l'Arly, il nous faut de suite affronter les 4 virages en lacets qui se superposent pour franchir l'éperon rocheux. La mise en jambes est de courte durée !  Ce n'est pas une surprise car, il faut l'avouer, cette ascension très irrégulière de 15,6 km pour accéder au col des Saisies, nous la connaissons sur le bout des doigts. Nous gérons donc cette montée et accédons au col sans problème.

Ascension de concert pour Daniel, Pierre-Yves et Jean-Louis 

 

Daniel à l'entrée de la station Saisies

 

Jean-Claude, Adrien et André 

 

Pierre-Yves

 

Daniel en profite pour consulter sa messagerie. Quand on est accro !!!

Après la traditionnelle séance photos sous le panneau du col, nous encapons la descente pour rejoindre Beaufort sur Doron. Après Hauteluce, vers le hameau des Curtillets, nous nous retrouvons nez à nez avec les agents du département en cours d'épandage de l'émulsion de bitume liquide et chaude sur la chaussée. N'ayant pas le courage de remonter, nous poursuivons la descente sur ce revêtement qui colle à nos pneus. D'abord un kilomètre, puis deux et, à l'amorce du troisième, le cauchemar ! Une autre équipe met en place la couche de gros gravillons à l’aide d’un camion benne. Maintenant nos pneus se chargent d'une couche épaisse de gravillons. Pour Adrien et moi c'est l'horreur, les gravillons bloquent les roues aux passages de la fourche et étriers de freins arrières. Enfin ! nous arrivons à Beaufort et retrouvons le minibus pour le déjeuner.

Pour rallier le Cormet de Roselend (1968 m) via le col du Méraillet , Adrien et Jean-Louis prennent l'option très ardue via Arêches et le col du Pré (1703 m) .

En effet, au sortir d'Arêches, se sont un peu plus de 7 km sur une route étroite qui va se durcir crescendo en passant de 8 à 10,5% ! Au sommet du Col du Pré , belle récompense avec une vue majestueuse sur le Lac de Roselend.

 

Pour le reste du groupe, nous nous contentons de la version normale déjà suffisamment difficile avec 20,3 km d'ascension et un D+ : 1316 m.

En avant pour le col du Méraillet ! Enfin pas longtemps pour moi, voilà que j'éclate mon pneu arrière. Décidément la galère continue, impossible de réparer, je suis contraint d'attendre le véhicule d'assistance pour changer le pneu. Allez, je repars en espérant ne plus avoir de soucis. Eh bien non ! Devinez sur qui je tombe à nouveau à 3 km du col ? Gagné ! nos amis de la voirie qui gravillonnent la totalité de la chaussée. 

Je franchis le col du Méraillet, apprécie le replat et rejoins le groupe au Cormet de Roselend. J'y retrouve Philippe Sponsale qui est venu de La Bâthie pour nous saluer.

de gauche à droite : Pierre-Yves, Philippe, Jacques, Daniel accroupi, Claude, Alain, Jean-Louis, Jean-Claude, André et Adrien

Nous saluons Jean-Louis et Philippe qui vont redescendre à Albertville par le Beaufortain et, sans plus tarder, les plus fous (dont je suis) dévalons les premières pentes vers la Vallée des Chapieux à 87 km/h. Nous poursuivons cette descente d'enfer jusqu'à Bourg St Maurice. Nous y retrouvons Éric Becker, parti ce matin de Bozel, qui va poursuivre l'aventure avec nous. Nous cassons la croute ensemble sous une chaleur accablante.

Nous quittons Bourg St Maurice vers 15h00 pour la dernière et longue montée vers Val d'Isère agrémentée d'une variante par Montvelzan (un peu dure au goût de certains) et arrivons en ordre dispersés à l'hôtel avant une belle averse.

Pierre-Yves 

 

Commentaires

L'ASPES CYCLOSPORT EST SUR STRAVA

STRAVA

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 15 Compétiteurs
  • 9 Supporters