ASPES Savoie Cyclosport : site officiel du club de cyclisme de CHAMBERY - clubeo

Retour sur la saison 2017 de Bernard DISPA

9 février 2018 - 23:41

Team ASPES Cyclosport

     

   

______________________________________________________________________________________ 

La saison 2017 de Bernard DISPA

Bernard a axé sa saison sur les cyclosportives régionales ou provençales. De la Provençale fin avril à la Drômoise fin septembre, ce sont 8 cyclosportives au palmarès. Bernard peut être fier des résultats 2017 car au classement par catégorie se sont une victoire,  une 2ème place et 5 places dans les 10.

Petit retour sur  les résultats de cette belle saison 2017.

La Provençale Sainte-Victoire

5ème édition - Dimanche 30 avril 2017

C'est au stade Georges Carcassonne que les organisateurs de La Provençale accueillent les 1200 participants qui vont en découdre sur les deux parcours proposés, 133 km - La Colas et 95 km - La Madewis,

Comme 700 cyclosportifs, dont le coureur professionnel Maxime BouetBernard est inscrit sur le parcours 95 km et d'un dénivelé positif de 1259 m.

Le Profil du parcours 95 km : 1259 m D+

Bernard (737), dans la côte de St Antonin

__________________________

Bernard (737) à droite de la photo

Bernard signe son retour à la compétition par une très belle 5ème place en catégorie et 119ème scratch sur 692 classés.

__________________________________________

 

19ème édition

Dimanche 21 mai 2017 

Bernard est au départ du parcours de 92 km de la 19ème édition des Boucles du Verdon à Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence). Si les parcours sont une splendeur, beaucoup de coureurs ont été frustrés à la suite d'erreurs d'aiguillage par des signaleurs ou motards. Les premiers du petit parcours ont parcouru 14 km supplémentaires. Du coup, l'organisation a créé un classement spécifique. Dans son compte rendu de l'épreuve( ici,) Vélo 101 regrette l'absence  totale de tapis de contrôle au sommet des crêtes, par exemple sur le grand parcours. Il y a des tricheurs qui ont volé des places et ont évité la boucle des crêtes, bien planqués à La Palud-sur-Verdon !!!!

Bernard peut être très satisfait de sa course. Il prend une belle 36ème place au scratch en 3h03'14'' (31,1 km/h de moyenne) à seulement 8'30'' de Jean-Luc BONNAFOUX, le vainqueur en 02h54'43'' . Dans sa catégorie, Bernard se classe 6ème, à seulement 11 secondes de la 2ème marche du podium.

 

Bernard, à droite, porte les couleurs du Team ASPES Cyclosport

_________________________________

Bernarden arrière plan, est dans un bon groupe 

 

________________________________________________________

 

Mon Ardéchoise "Les Boutières"

par Bernard DISPA

Samedi 17 juin 2017

 

Le parcours

 

 Les groupes de niveau ne se font pas 

Bien qu'inscrit plus d'une dizaine de fois à l'Ardéchoise, je prends le départ sans me souvenir que c'est une des rares cyclosportives où les groupes de niveau ne se font pas, notamment dans les premiers kilomètres. Et la mémorisation du parcours que j'ai décidé au préalable (125 km) est partie de ma tête.

 Plus de groupe, seul 

Ça me permet de prendre un départ au train en échauffement sur 4 ou 5 km, puis progressif, plus actif ensuite. Passage du premier col – col du Buisson – en groupe assez rapide. Descente très rapide et d'une part par manque de concentration et aussi la gène provoquée par des cyclos aux trajectoires peu techniques, je lève le pied par sécurité. Si bien qu'arrivé à Lamastre plus de groupe, seul. Parfois doublé par des cyclos très rapides. Parfois absorbant des petits groupes qui restent à leur allure.

  


 Difficulté pour former un groupe de niveau
 

Jusqu'à la bifurcation après Le Cheylard, nous essayons de former un groupe mais toujours la même difficulté pour former un groupe de niveau. J'hésite à m'arrêter à un ravitaillement pour profiter au moins une fois de cette ambiance unique de fête : je ne le fait pas. Juste un arrêt rapide de pose technique en haut d'un col.

 Gérer mon énergie 

Souvent freiné par le vent, je commence à mieux gérer mon énergie quand la chaleur se fait plus sentir pour pouvoir terminer correct.

Grand plaisir où chacun donne tout 

OUF ! Lalouvesc, un concurrent « moto » (type Marc ou Jean Luc) me passe, je saute dans sa roue. Un délice ! Nous nous entendons super bien. Je serre tout ce que je peux pour ne pas prendre le vent. J'arrive à prendre 2 relais ... Nous passons le col du Buisson et là, à fond.

    

Nous rentrons sur 2 concurrents avec lesquels j'étais souvent un peu avant (dont un jeune de l'équipe de l'armée de terre). Grand plaisir où chacun donne tout. Je coince dans le petit coup de cul à 1500m du but.

Enfin la ligne !

Je me suis fait plaisir et nous échangeons nos ressentis avec ce petit groupe de 4 constitué dans les 10 derniers kilomètres.

Au pied du podium par catégorie mais pas de remord, c'était un plaisir.

 

________________________________________________________________________________________

19ème Cyclosportive LA GRAND-BO

Dimanche 25 juin 2017

Marc Cartal et Bernard Dispa sont les deux représentants du Team ASPES Cyclosport au départ de cette19ème Grand Bo', respectivement sur le grand et le moyen parcours.

 Le Programme

Trois circuits de 105, 118 et 135 km pour respectivement 1500 m, 3000 m et 3400 m de dénivelé positif.

Cette épreuve inscrite au Challenge Haute-Savoie des Cyclosportives réunit chaque année près de 500 compétiteurs amateurs désireux d’en découdre au fil de quelques-unes des plus belles routes de la région. Ainsi, le premier parcours, de 100 km, partira du Grand-Bornand pour grimper en direction du col de la Croix Fry, redescendre sur Thônes et La Roche-sur-Foron via Thorens-Glières, avant de rejoindre le village-départ par Petit-Bornand.

Moyen circuit de 118 km et D+ 2.620 m

Le profil 

______________________________________

Sur le moyen parcours, c'est Sébastien MAILFAIT qui passe en tête au contrôle du Reposoir. Il compte 2'14" d'avance sur Julien COUDERT, François-Olivier BLANC, Romain BOUTHER et Xavier BETRIX. Notre ami Jacques LUCAS, (GO La Léchère), est a 1' de ce groupe de 4. 

Dans ce final de 7 km très soutenus du col de la Colombière, dont les 3 derniers kilomètres sont terribles, Xavier BETRIX fait la différence, plonge sur Le Grand-Bornand et gagne en 03:35:35 à 32,84 km/h de moyenne.

Sébastien MAILFAIT franchit la ligne d'arrivée 47" plus tard, il devance Romain BOUTHER, 3ème, de 6 petites secondes.

Malheureusement Bernard subit une crevaison et perd toute chance de bien figurer dans les classements. Il termine 65ème au scratch et 5ème de sa catégorie  en 04:53:02 et 24,16 km/h de moyenne, loin de ses performances habituelles.

______________________________________

Cyclo JPP - Neuf de Coeur

8ème Édition

Dimanche 09 juillet 2017

Malgré une météo capricieuse, prés de 1.000 coureurs ont répondu présent à l'appel de Jean-Pierre Papin le 9 juillet dernier à l'occasion de la 8ème édition de la Cyclo JPP - 9 de Coeur.
Les 4 différents itinéraires ont fait (re)découvrir de somptueux paysages haut-savoyards ainsi que certains cols mythiques des Alpes.

____________________________________

Avec 161 autres concurrents, Bernard DISPA est au départ du parcours de 110 km et D+ 2.735 m. Un tracé sportif, des décors splendides, après la même mise en route que la 90 km, les choses sérieuses commencent après Terramont , descente vers Lullin pour s’attaquer au col du Feu et enchaîner face au lac Léman le col de Cou. Puis retour sur le parcours commun et montée finale par Balme.

Le Profil

____________________________________

 

Le compte rendu de Bernard

A l'inscription j'avais choisi le parcours intermédiaire de 110 km avec 2.700m de dénivelé.

Petite hésitation le matin puisqu'il pleuvait chez moi en partant et vers le départ la chaussée était sèche.

Comme depuis l'origine de cette cyclosportive tout est pensé et réalisé avec soin.

Des sas pour chaque distance choisie et le départ de chaque sas espacé de 15 mn. En tout 1 200 inscrits je crois.

 

Au départ, Bernard est bien placé. Il est sur la droite de la photo, dans l'alignement du concurrent au 1er plan avec un maillot rayé bleu et blanc.

Le départ neutralisé jusqu'en bas de la montée de Châtillon (5 km). Bien placé dès le départ, je tiens à conserver cette place sans m'asphyxier. La montée de cette côte se passe bien, je suis rassuré, mes jambes tournent bien et je vois encore la tête de course.

Taninges puis Mieussy et début du col de la Ramaz : les gouttes de pluie commencent à tomber sans trop nous gêner dans cette montée assez régulière. Puis descente sur Mégevette et faux plat montant puis col du feu . La pluie est fine et continue et ça mouille bien. La descente est assez longue. J'ai peur de chuter, les freins fonctionnent malgré moi.

Puis attaque du col du Cou (8 km) sur la chaussée sèche. Je me sens de mieux en mieux. Je me mets en tête et imprime un train pour que personne ne me perturbe. Je suis très bien. Descente assez longue où j'essaye de récupérer pour la deuxième partie composée de plat, de descente et de quelques bosses.

Bernard en plein effort

Arrivé à Marignier et Cluses, je ne sens pas la fatigue, je sais qu'il y a une montée d'environ 10 km (que je connais très bien) pour finir. Je profite d'un coureur triathlète qui tire très gros pour rouler avec lui et me ravitailler.

En bas de cette cote qui monte aux Carroz, je me lance à mon rythme en me mettant en tête de ne pas être doublé et d'en remonter un maximum (arrivées des autres parcours)

Bernard en danseuse dans un passage difficile de la montée finale

J'ai tout donné dans cette montée. Je suis arrivé au max. J'étais hyper content de ma course avec des sensations de plaisir. Une bonne journée.

Résultat : 110 km – 2700m de dénivelé – 4h12'16" – 18° au scrath – 1er dans ma catégorie

 

LE PODIUM

Bernard avec Jean-Pierre Papin sur le podium de la catégorie 60 ans et +

____________________________________

14ème   LA MADELEINE

Dimanche 13 août 2017 

Cette 14ème édition de la Cyclosportive de la Madeleine réunit environ 450 participants à travers trois parcours cyclosportifs et deux cyclotouristes. Des cols emblématiques sont empruntés comme le Col de la Madeleine.

____________________________

La Madeleine

Bernard opte, comme Jean-Noël Jacquemod pour le parcours "La Madeleine" long de 101 km, D+ 3086 m.Il part  de La Chambre avec 3 cols au programme : Champlaurent, Grand Cucheron et l'arrivée au sommet de la Madeleine.

Petite erreur sur ce profil, le col de la Madeleine c'est 19,2 km d'ascension à 8% de pente et 1521 m D+

Nous retrouvons au départ des Parcours Chaussy et Madeleine des coureurs de renom tel Ludovic TURPIN, ancien professionnel, les Italiens Stéfano SALA et Diégo PIVA, le belge Tim ALLEMAN, l'espagnol Marc LLOBET, mais également les locaux comme Julien LODOLO, Antoine BOUDSOCQou Jonathan BATTUZ.

Le départ groupé des 2 parcours est donné vers 8h35 avec un léger retard.

Bernard au premier plan, 

Les 10 km à 8,2 % de pente moyenne du col de Champlaurent vont permettre de faire un gros tri dans le groupe de contre. Le premier groupe à franchir le col est un quintette du grand parcours composé de Julien Lodolo, Ludovic TURPINStéfano SALA, Diégo PIVA et Tim ALLEMAN. Pour le petit parcours,Antoine BOUDSOCQ (SMS La Toussuire) est à 2'14'' et Julien POQUET à 2'55''. Jean-Noël et Dominique LAUNOY, en tête de la catégorie d'âge 50/59 ans, sont à 8'. Ils devancent Pascal BOGAERT, autre concurrent sérieux de cette catégorie d'âge, de 1'40''. Un peu plus loin, Bernard DISPA, passe le col en 2ème position de la catégorie 60/64 ans.

Les 4 km d'ascension du col du Grand Cucheron depuis Les Granges ne perturbent pas le classement.

Dans la plaine, les 5 de tête : Stéfano SALA devance Julien LODOLODiégo PIVATim ALLEMAN et Ludovic TURPIN 

St Rémy de Maurienne, tandis que les concurrents du grand parcours continuent en direction St Étienne de Cuines pour aller se confronter aux Lacets de Montvernier et au col du Chaussy, ceux du petit parcours passent en rive droite de l'Arc pour rallier La Chambre, pied de la dernière difficulté, le long et difficile col de la Madeleine.

attaque l'ascension avec pratiquement 2' d'avance sur Julien POQUET et Julian LOISON, ces derniers précédant de quelques secondes Owen WILLIAMS et Simon ALAMONE

En tête de course, Antoine BOUDSOCQ, le jeune et brillant coureur du SMS La Toussuire, accentue encore son avance sur ses poursuivants et remporte une belle victoire sur ses terres de Maurienne en 3h40'19''. Julien POQUET prend la 2ème place à 2'28'',  quant à la 3ème place, elle revient à Simon ALAMONE, à 5'18''.

Bernard DISPA, quant à lui, il franchit la ligne d'arrivée après 4h43'16'' d'efforts, 49ème au scratch et 2ème de la catégorie 60/64 ans.

Le Podium de la catégorie 60/64 ans

De gauche à droite : 2ème Bernard Dispa et Denis Freu 1er

____________________________________

 

LA SCOTT - CIMES DU LAC D'ANNECY

 

   DIMANCHE 26 AOÛT 2017

 

Ce dimanche 26 août, avait lieu la 6ème édition de La Scott Cimes du Lac d'Annecy, 6ème et dernière manche du Challenge Cyclo'Tour Rotor avec pour décor le magnifique Lac d’Annecy et le massif des Bauges.

Parmi les 300 partants, il y a 2 représentants de l’ASPES CyclosportBernard DISPA et Jean-Noël JACQUEMOD sur le parcours Bauges, 101 km et D+ 2442 m.

Au départ, Bernard est quand même inquiet car une douleur sur le haut de la cuisse l'a immobilisée en début de semaine et il a fallut 2 séances d'ostéopathie pour le remettre presque d'aplomb.

Le départ fictif de ce parcours Bauges de 101 km est donné à 9h40 sur le bord du lac. Au pied de la côte de Puget, la voiture ouvreuse lâche les fauves.

Bernard dans la côte de Puget avec en fond le lac d'Annecy

Au col de Leschaux, c'est un groupe de 5 qui passe en tête, avec Baptiste ROUX, Romain FIARD, Lucas CLOCHER, Loïc GAZZOTTI et Florian GIBOIN. Si l'ascension du col de Plainpalais n'apporte pas de gros changement en tête de course, comme pour les éditions précédentes, le difficile col des Prés avec ses passages à 9% va faire éclater les groupes.

Bernard en souffrance

A l'avant, si Jimmy CARPENTIER accélère et amorce une belle remontée vers la tête de course, Baptiste ROUX lui coince franchement.

Le retour sur le col de Leschaux par Le Châtelard et Bellecombe en Bauges est un véritable toboggan qu'en temps normal Bernard apprécie. Mais, avec la chaleur associée au manque d'hydratation, Bernard est perclus de crampes et ce retour est une souffrance.

 

 

La victoire sur ce parcours Bauges revient à Loïc GAZZOTTI qui s'impose en solitaire en 3h10'59''. Il devance de 4'12'' Jimmy CARPENTIER 2ème et de 5'14 Romain FIARD 3ème.

Bernard termine 105ème scratch et 4ème de la catégorie hommes 60-64 ans en 3h59'07". 

 

____________________________________

Die (Drôme)

Dimanche 24 septembre 2017

Pour de cette 2ème journée, les organisateurs de La Drômoise proposent 2 parcours chronométrés de 119 et 143 km et 3 parcours randonnée. Quelques 2000 concurrents sont au départ dont 740 ont opté pour les parcours chronométrés. Un invité de marque, le professionnel Pierre Latour (AG2R La Mondiale) en période de reprise suite à la fracture du bassin qu’il s’est faite lors du contre la montre de Marseille sur le Tour de France.

Bernard opte pour le petit parcours de 119 km et 2011 m de dénivelé positif dont profil ci-après.

Eric Buchetet (VC Corbas) s’impose en solitaire en 3h26’04’’ et 34,65 km/h de moyenne. Il devance de près de 2 minutes Benjamin Buchetet (VC Corbas) et Leonardo Mona (ASD Velo Valsesia Varallo).

Pour Bernard, la Drômoise 2017 ne sera pas un bon souvenir. Des problèmes respiratoires l'ont perturbé durant toute la course, l'empêchant d'avoir son rendement habituel. Malheureusement, il doit se contenter d'une 323ème place scratch et 46ème place en catégorie en 4h48'52'' à 24,72 km/h, bien loin des résultats habituels.

 

Commentaires

L'ASPES CYCLOSPORT EST SUR STRAVA

STRAVA

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 16 Compétiteurs
  • 9 Supporters