ASPES Savoie Cyclosport : site officiel du club de cyclisme de CHAMBERY - clubeo

Boisson de récupération – comparatif

Boisson de récupération – Comparatif

 Diététicien du Sport, Nicolas Aubineau vous propose un comparatif de 27 boissons de récupération avec un classement qualité et prix. A vous de choisir la vôtre.

Après mes différents comparatifs sur les produits énergétiques de l’effort (boissons,gels et barres), je mets à jour mon comparatif sur les boissons de récupération car c’est un produit spécifique où le marketing est roi ! Combien de fois ai-je vu que des produits destinés à l’effort étaient utilisés pour la récupération car le marketing fait mettre sur la boite « produit pendant et après l’effort » ! C’est impossible d’avoir une boisson qui fasse pendant et après, les besoins sont trop différents !

Boisson de récupération : quels ingrédients et quels intérêts ?

Les protéines sont donc primordiales après l’effort car elles aident à maintenir la masse musculaire (resynthèse des protéines musculaires au niveau des tissus lésés). Les boissons de récupération sont intéressantes si ces mêmes protéines sont présentes à plus de 30% des apports caloriques de la boisson (étant donné qu’1g de protéine = 4 kcal,  alors la quantité de protéines indiquée multipliée par 4 doit représenter 30% des calories de la boisson minimum).  Les glucides interviennent dans la resynthèse des stocks de glycogène (hépatique et musculaire), dans  l’apport énergétique d’après effort car la récupération « coûte » à l’organisme pour se reconstruire positivement, et au niveau de l’anabolisme (construction)  musculaire  . Il est également important d’apporter :

  • des antioxydants (vitamines C, E ou le zinc),
  • du magnésium participant à la réduction de la fatigue et au fonctionnement normal du muscle,
  • du potassium, minéral perdu par la sueur, participant aux reconstructions des tissus musculaires et des réserves en glycogène,
  • du calcium participant à réguler le métabolisme énergétique et à contribuer au fonctionnement musculaire
  • du sodium, un des minéraux les plus perdus dans la sueur,
  • au moins 2 vitamines du groupe B, notamment B1,B2, B3, B6,
  • du calcium qui contribue au fonctionnement normal du muscle.

 Quand consommer une boisson de récupération et quel intérêt ? Contrairement aux idées reçues, son utilisation principale n’est pas à la fin de votre course où vous souhaitez consommer ce qui vous fait plaisir (bière, fromage…). Son utilisation idéale étant à la fin des entraînements importants ou lors de stage et/ou préparation physique intensive. Avec ce genre de boissons, vous facilitez la récupération et ainsi potentiellement bénéficiez de la surcompensation.

PODIUM QUALITÉ/PRIX 

 

           PODIUM QUALITÉ                                                        PODIUM PRIX

                           

 

  • Podium Qualité/Prix : Rego Recovery Rapid de SIS® et After Reload Drink d’Isostar® (16.5/20) devant Boisson de récupération d’Apurna® (14.5) et Recovery Drink de Sponser® Sport (15.75)
  • Podium Qualité : Boisson de récupération d’Apurna® (18.5) devant Rego Recovery Rapid de SIS® et Recovery Drink de Sponser® (17/20).
  • Podium Prix : Recovery Drink de PowerBar® (18/20) devant After Reload Drink d’Isostar® et Recovery Drink d’Aptonia® (17.5).

 Pour consulté l'article sur le site de Nicolas Aubineau, cliquez ICI

L'ASPES CYCLOSPORT EST SUR STRAVA

STRAVA

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 3 Dirigeants
  • 15 Compétiteurs
  • 9 Supporters